l'actualité à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  l'actualité [ audiovisuel ] La Rochelle - marché du film documentaire : 24e Sunny Side of The Doc à La Rochelle du 25 au 28 juin 2013 La Rochelle l'actualité index La Rochelle le fil d'info RSS de l'actualité La Rochelle fil d'info RSS de l'actualité 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

Photo  de © Photo : Le monde après Fukushima, un film de Kenichi Watanabe [ audiovisuel ] La Rochelle - marché du film documentaire : 24e Sunny Side of The Doc à La Rochelle du 25 au 28 juin 2013

More ! Ce "plus" résume parfaitement, selon Yves Jeanneau, commissaire de Sunny Side of The Doc, l'édition 2013 du marché international du documentaire qui se tient du 25 au 28 juin à La Rochelle, Espace Encan. Plus de monde, de qualité, de très hauts responsables de chaînes, d'acheteurs. Encore plus de participation internationale avec une très forte présence des Latinos, Moyen-orientaux et Asiatiques avec notamment une impressionnante délégation venue de Chine. Plus de stands, plus de sponsors et plus de films pour les projections publiques ! Tous les critères sont réunis, même le soleil qui semble enfin faire son retour pour répondre à l'invitation du Sunny Side 2013 : "expand your horizons" ! Si le marché est réservé aux professionnels, le grand public appréciera le programme des 17 projections gratuites de "Grand Écran Documentaire" : de jour entre science et environnement à la médiathèque Michel Crépeau ; le soir au CRG Dragon pour les avant-premières. Ne ratez pas, mardi 25 juin 2013 en partenariat avec La Rochelle Événement à l'Espace Encan, "Paris, la ville à remonter le temps", une séance en 3D interactive, pilotée en temps réel par Jean-Marc Léri, directeur du musée Carnavalet. Zoom sur le SSD 2013...

© Photo : Le monde après Fukushima, un film de Kenichi Watanabe

Un marché du film documentaire porté par le dynamisme de l'Asie et de l'Amérique latine
Depuis quatre ans, le marché du documentaire était sur une pente descendante en particulier en Europe et en Amérique du Nord. Sunny Side a choisi de "miser", dans le laps de temps, sur les nouveaux marchés, notamment avec la création de nouveaux rendez-vous de co-production : Latin Side of The Doc et Asian Side of the Doc. Les marchés hispanophones et asiatiques représentent de très gros volumes dans un contexte d'expansion économique et des taux de croissance insolents vue du vieux continent, certains affichant des hausses de 8 à 12% !

Ces rencontres, initialement destinées aux échanges avec l'Europe ont depuis acquis une dimension internationale. Nous avons été surpris, note Yves Jeanneau, par la fréquentation de l'Asian Side qui c'est tenu au mois de mars 2013 en Malaisie et qui a attiré plus de monde que celui de 2012 qui était pourtant organisé à Tokyo ! Cette mécanique du succès se traduit par un transfert du mouvement vers le Sunny Side européen à La Rochelle où Yves Jeanneau promet une "invasion asiatique" au meilleurs sens du terme, tant qualitative que quantitaive. L'Asie est bien entendu, présente depuis des années au SSD. Par contre, cette année les stands réservés sont plus grands et on constate même une émulation, voir une compétition entre certaines chaînes de télévision, chinoises notamment. L'ampleur du phénomène a même conduit la Ville de La Rochelle, lundi 24 juin, la veille de l'ouverture du marché à organiser une réception pour accueillir l'importante délégation venue de Chine. Tous les principaux producteurs et diffuseurs chinois seront au rendez-vous ainsi que le directeur de la chaîne de télévision publique !
Par ailleurs, Sunny Side a également organisé, le 24 juin, un atelier "spécial Chine" avec des professionnels chinois et européens pour découvrir et comprendre ce nouveau grand marché autour d'études de cas.

Le documentaire, un outil d'éducation pour le gouvernement chinois
En Chine, le documentaire est aujourd'hui un outil d'éducation destiné aux nouvelles classes moyennes qui travaillent et qui voyagent de plus en plus à l'étranger. C'est dans cet esprit que la République populaire chinoise a créé des structures de diffusion : salle de cinéma, salles iMax, chaînes de télévision, nouveaux médias ainsi que des lieux de formations et des événements internationaux.
Les échelles sont hors norme selon nos critères, explique Yves Jeanneau. Le potentiel de téléspectateurs, pour les chaînes régionales en Chine est, par exemple, de 200 millions pour la ville de Canton ou de 250 millions pour Pékin !

Le documentaire : baromètre du changement ? Pour Yves Jeanneau, la Chine bouge. Avant, explique-t-il, c'était des hériarques chinois qui se déplaçaient lors du Sunny Side. Aujourd'hui, c'est la nouvelle génération, anglophone et qui connaît parfaitement le métier qui vient faire son marché.
Pour illustrer l'évolution, Yves Jeanneau cite l'exemple d'un film réalisé photo-reporter chinois, produit et diffusé en Chine sur la filière de recyclage des déchets plastique avec tout ce qui gravite autour de l'impact sur l'environnement aux difficiles conditions de travail. Bien entendu, il ne faut pas voir uniquement l'arbre qui cacherait la forêt, précise-t-il, mais, avec l'arrivée des nouveaux dirigeants, la Chine opère bien un virage. Le choix d'investir dans le documentaire comme avant dans l'animation, dans le cadre de coproductions internationales y participe. Pour Yves Jeanneau, on assiste aujourd'hui à la lutte en deux lignes : celle des conservateurs et celle des "libéraux", plus critiques, qui sont vraiment engagés dans la lutte contre le gâchis et la corruption. La Chine évolue, poussée par les classes moyennes, jeunes qui représentent quelque 450 millions de personnes qui voyagent dans le monde, qui consomment et sont qui sont équipées "high-tech". Le documentaire est un médium qui permet de les informer et qui participe à l'éducation.

Le latin Side et Le Brésil
Lors de la conférence de presse de Sunny Side, début juin, le Brésil n'était pas encore confronté aux mouvements contestataires qui mobilisent actuellement le pays. Yves Jeanneau rappelait que ce grand pays, également jeune et en croissance, accueillerait la Coupe du monde football en 2014, puis les Jeux Olympiques d'été en 2016. Ces deux événements, aujourd'hui pointés du doigt en raison de leurs coûts faramineux sont pourtant également des moteurs pour le film documentaire brésilien. Le genre répond à la fois, comme en Chine, à un besoin d'éducation et d'information de la population. Et d'autre part, le documentaire permet de mieux faire connaître le Brésil alors que le monde aura les yeux braqués sur le pays à l'occasion des grands rendez-vous sportifs internationaux qui se préparent.
Hommage à Jacques Bensimon : ex-commissaire et président de l'Office national du film de 2001 à 2006, il est parti, emporté un cancer au mois d'août 2012 à l'âge de 69 ans. Habitué du Sunny Side, il était notamment président d'honneur de l'édition 2007, aux côtés d'Yves Jeanneau à La Rochelle. Jacques Bensimon avait aussi des liens forts avec le Brésil, c'est donc autour d'un verre de caipirinha que l'équipe de Sunny Side invitera à célébrer sa mémoire, mardi 25 juin 2013.

Nouveau : une soirée de clôture et de remise des prix
Pour la première fois, Sunny Side organise, jeudi 27 juin, dernière soirée du marché 2013 une remise de prix. C'est le Casino Barrière de La Rochelle, dans la salle du Diane's ainsi que sur la terrasse, privatisée pour l'événement comme elle l'est pendant la semaine des Francofolies de La Rochelle qui accueillera ce temps fort. Le jury distinguera les meilleurs projets du BIPS, le "coeur battant de Sunny Side" que constitue, selon la formule d'Yves Jeanneau, les sessions de pitchs organisées sur le marché. Quatre catégories seront primées : sciences et nature, histoire, investigation & current affairs, art & culture.
Le prix "Mooving" de l'appel à projet transmédia initié par le service de développement économique de la Communauté d'Agglomération de La Rochelle sera aussi dévoilé à cette occasion.

Grand écran documentaire : Suny Side côté grand public du 24 au 28 juin 2013
Parallèlement au Sunny Side of The Doc, le marché international réservé aux professionnels, "Grand écran documentaire" propose des projections, gratuites sous réserve des places disponibles, pour les Rochelais et les visiteurs. Au fil des éditions, "GED" a pris la forme d'un festival du film documentaire, juste avant l'ouverture, le dernier week-ens de juin, du Festival international du film de La Rochelle.
17 films à découvrir en 2013 ! Le jour à la médiathèque Michel Crépeau sur des thèmes scientifiques qui ont un impact sur la société ou la connaissance du monde de Fukushima au Poulpe géant évoqué par Jules Verne qui a été filmé pour la première fois. Le soir, au cinéma Dragon CGR, le public découvrir des grands documentaires en avant-première.

Consommez local, la minute pub ! Suivez LeFlux et ses thématiques ! Tendances et shopping. "En promo". Loisirs et sorties : agenda, au restaurant, clubbing. Tourisme et week-end à la Rochelle et Châtelaillon-Plage. (infos partenaires et annonceurs).





image décorative envoyer cet article par email image décorative retour page précédente image décorative

accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire