l'actualité à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  l'actualité [ vie publique ] La Rochelle - Poitiers : l'Europe à la rencontre des citoyens en Poitou-Charentes La Rochelle l'actualité index La Rochelle le fil d'info RSS de l'actualité La Rochelle fil d'info RSS de l'actualité 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

Photo  de ©  photo de presse DR - Alain Barrau, directeur Bureau information du Parlement Européen [ vie publique ] La Rochelle - Poitiers : l'Europe à la rencontre des citoyens en Poitou-Charentes

Alain Barrau est directeur du "BIPE" France, Bureau d'information du Parlement Européen installé dans chacun des pays de l'Union. Lorsqu'il a pris ses fonctions en 2010, il a initié un grand tour de France des régions, à raison d'une par trimestre. Objectif : rapprocher les citoyens de l'Europe, au plus près de leurs préoccupations autour de rencontres avec les députés européens sur des sujets thématiques ou questions d'actualité. Avant la Bourgogne et le Rhône Alpes, le Poitou-Charentes accueille l'avant-avant-dernière étape du programme "une région, un trimestre", ouverte le 25 septembre à Poitiers autour de la gastronomie européenne. L'emploi est au coeur de deux temps forts : jeudi 26 septembre 2013 à La Rochelle avec, à l'heure du déjeuner, une conférence-débat sous l'angle du développement durable des zones côtières. Puis, jeudi 17 octobre 2013 sous celui de la recherche et de l'innovation en Europe. A quelques mois de l'échéance des élections européennes, ces rendez-vous qui contribuent à l'éducation à l'euro-citoyenneté sont bienvenus ! Focus : dès 2014, les Régions seront les chefs de file en charge de la gestion des fonds européens. Zoom : pour la première fois, les électeurs devraient connaître le candidat de chaque formation politique à la présidence de la Commission européenne avant les élections qui se tiendront, selon les pays, entre le 22 et le dimanche 25 mai 2014, notamment en France où le vote est traditionnellement dominical.

© photo de presse DR - Alain Barrau, directeur Bureau information du Parlement Européen

Consommez local, la minute pub !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! (infos partenaires et annonceurs).

"Midi du Parlement européen", jeudi 26 septembre 2013 de 12h15 à 14h15 à La Rochelle : entrée libre, salle de l'Oratoire pour la conférence-débat sur le thème de "l'emploi et le développement durable, quelle stratégie européenne dans les zones côtières ?", intervenants et programme, cliquez ici.



"Une région, un trimestre" : l'Europe fait son tour de France
Alain Barrau est directeur du "BIPE" France, Bureau d'information du Parlement Européen installé dans chacun des pays de l'Union européenne depuis 2010. Pour aller à la rencontre des citoyens, j'ai fait le choix des régions administratives françaises, précise-t-il, car elles sont plus "lisibles" pour les électeurs français que les circonscriptions européennes qui sont très étendues. En France, celles-ci sont également à cheval sur différents territoires régionaux.

Éducation populaire à la citoyenneté européenne : l'Europe est souvent décriée, pointée du doigt comme la mère de nombreux maux dont souffrent les pays membres de l'Union. Son rôle et l'importance de ses dotations pour financer de nombreux programmes nationaux sont encore mal connus des Français. En France pendant longtemps, la relation avec les institutions européennes était simple : quand cela n'allait pas c'est la faute de l'Europe, quand c'était positif, c'était grâce aux élus.
Le programme "une région, un trimestre" a pour vocation de permettre aux députés européens d'échanger avec les citoyens et de faire "la preuve par l'exemple" de la contribution de l'Europe au plus proche de leurs préoccupations.

Fonds européens : une intervention à l'échelle régionale
Le choix de la Région pour informer sur le rôle de l'Europe est aussi pertinent en terme de financements.
Innovation, compétitivité économique, développement durable, cohésion sociale, emploi, développement rural : en Poitou-Charentes, la dotation totale pour les quatre fonds et pour la période 2007-2013 est de 460 M€. Au 1er mai 2013, près de 44 000 projets avaient déjà été mis en oeuvre dans la région pour un montant total de 385 M€ de crédits européens.

D'ailleurs, en France, le rôle des régions sera renforcé à partir de 2014. Les fonds structurels européens étaient jusque-là gérés par l'État via les préfectures de Région, dans un dialogue constructif avec les Conseils régionaux. La relation va s'inverser, cette gestion étant désormais confiée directement aux Régions. Cela permettra aux élus régionaux, tout en continuant à travailler en "co-gestion" avec l'État pour la part nationale des financements, de mettre encore plus l'accent sur leurs priorités et certains projets. Aujourd'hui, l'Europe connaît déjà "en gros" son budget 2014-2020 dont les masses et les grandes lignes ont fait l'objet d'un accord politique. Ceci permet aux pays de travailler sur leurs documents de planification.

On notera qu'en même temps les CPER, les contrats de projets Etat-Région, ex-contrats de plan sont en cours d'élaboration, celui de la période 2007-2013 arrivant à échéance. Pour celui qui fixera le cap jusqu'en 2020, 2014 sera un année de transition au cours de laquelle sera aussi traité le dernier volet des lois de décentralisation.

Elections européennes 2014 : l'Europe incarnée par une personnalité identifiée avant le vote, issue de la majorité politique sortie des urnes
Pour la première fois, les formations politiques se sont engagées, dans le cadre du traité de Lisbonne, à désigner avant les élections, leur candidat à la présidence de la Commission européenne qui sera issue de la majorité politique sortie des urnes. Il semble que la majorité des partis respectera cet engagement.

Ceci présente un double intérêt. D'une part, (re)politiser le débat et permettre dans chaque pays de dépasser les seuls intérêts et enjeux nationaux. Par ailleurs : faire émerger des personnalités politiques, candidates à la présidence et connues des électeurs, capables d'incarner l'Europe.

Un grand débat devrait être relayé sur toutes chaînes publiques en Europe pour donner une visibilité aux élections et à cette nouvelle dimension. Il devrait se tenir quelques jours avant l'unique tour du scrutin proportionnel plurinominal, dit aussi "de liste" au suffrage universel direct. Les européens voteront, selon les pays, entre le 22 et le dimanche 25 mai 2014, notamment en France où le vote est traditionnellement dominical. Initialement prévues du 5 au 8 juin, la date a finalement été avancée. On notera que, compte tenu du mode de scrutin, aucune formation n'aura la majorité absolue. Les partis devront donc trouver des coalitions et choisir leur chef de fil parmi ceux préalablement désignés.

Quelques personnalités déjà sur les rangs pour les candidatures à la présidence de la Commission : au PPE, Parti Populaire Européen qui représente les démocrates-chrétiens, en France on dirait "la droite", les noms qui reviennent le plus souvent sont ceux de Viviane Reding, actuelle Commissaire à la justice ainsi que celui de Donald Tusk, chef du gouvernement polonais. Pour le PSE, Parti socialiste européen au sein du groupe Alliance progressiste des socialistes et démocrates, le choix pourrait se porter sur l'allemand Martin Schulz, actuel président du Parlement européen.

Extrême droite : il sera intéressant dans ce contexte de voir comment le Front National dont les trois euro-députés français sont jusque là "non-inscrits" va se positionner. En effet, l'un d'eux, Bruno Gollnisch est un des initiateurs de l'Alliance européenne des mouvements nationaux. Cette formation qui regroupe neuf partis d'extrême droite a été récemment reconnue comme parti politique par le Parlement, sans pour cela y constituer un groupe. Les partis d'extrême droite sont traditionnellement eurosceptiques, souverainistes et souvent même anti-européens. Au sein de l'AEMN, certaines formations sont très radicales et ultranationlistes comme le mouvement hongrois dont les thèses s'appuient sur une idéologie fasciste et antisémite.

Comment incarner l'Europe : rappelons que le traité de Lisbonne avait institué deux nouvelles fonctions qui devaient permettre de le faire aux yeux des citoyens. Celle de président du Conseil européen occupée par le belge Heman van Rompuy et dont le second mandat se termine le 30 novembre 2014. L'autre Pour sa part la Britannique Catherine Ashton a été nommée haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, elle est aussi vice-présidente de la Commission Barroso. Force est de constater qu'ils restent des inconnus pour la grande majorité des euro-citoyens.


Europe : forum citoyen à Poitiers

Le programme "une région, un trimestre" se refermera en Poitou-Charentes avec un Forum citoyens, jeudi 17 octobre 2013 de 18h à 21h à Poitiers au Palais des Ducs d'Aquitaine. Il donnera l'occasion aux citoyens d'échanger avec les députés européens élus de la Grande Région Ouest sur un grand thème d'actualité. Il sera question de la contribution de la recherche et de l'innovation en Europe à la croissance économique et la création d'emplois, de la politique européenne en matière de recherche, des financements, des filières d'avenir ou encore de l'intérêt et les moyens de renforcer la coopération entre les Etats membres. L'entrée est, bien entendu, libre et gratuite !





image décorative envoyer cet article par email image décorative retour page précédente image décorative

accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire