l'actualité à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  l'actualité [ vie publique ] Municipales 2014 : Dominique Morvant part à la conquête de La Rochelle à la tête d'une liste d'union droite-centre La Rochelle l'actualité index La Rochelle le fil d'info RSS de l'actualité La Rochelle fil d'info RSS de l'actualité 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

Photo  de © photo : Farid Makhlouf - Dominique Morvant Municipales La Rochelle 2014 [ vie publique ] Municipales 2014 : Dominique Morvant part à la conquête de La Rochelle à la tête d'une liste d'union droite-centre

A La Rochelle, alors que l'ex-P.S Jean-François Fountaine est entré en dissidence après sa très courte défaite face à Anne-Laure Jaumouillié à la primaire citoyenne, à deux pas du marché central, en lettres blanches sur fond bleu, il est écrit "Union de la droite et du centre" sur la façade d'un local de campagne, rue des Dames. C'est forte de ce rassemblement, une première à La Rochelle depuis des lustres, que l'élue d'opposition UMP, Dominique Morvant, a pour ambition de conquérir la ville gérée par la gauche depuis l'élection de Michel Crépeau en 1971. Un challenge collectif ; une opportunité à saisir ; l'aspiration au changement ; une liste ouverte ; les socialistes et le P.R.G divisés... Celles et ceux qui pensent que la candidature de Madame Morvant ne fera pas le poids face au duel de gauche qui se profile pourraient être surpris par sa détermination. La partie ne sera pas facile ? C'est une évidence, mais face à l'ampleur du challenge, elle aura l'énergie de ceux qui n'ont rien à perdre. Zoom : l'ouverture d'une campagne collective et de proximité ; les enjeux pour la droite de la Ville au département en passant par l'agglomération.

© photo : Farid Makhlouf - Dominique Morvant Municipales La Rochelle 2014

Vivez et consommez local !
Suivez LeFlux et ses thématiques ! Des idées cadeaux pour Noël 2013 : shopping, tendances, "en promo" et Loisirs et sorties : agenda, vacances et week-end. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

"Union de la droite et du centre" : l'entrée en campagne de Dominique Morvant pour les municipales de 2014 à La Rochelle
De très nombreux élus, militants et sympathisants de La Rochelle et de Charente-Maritime avaient répondu à l'invitation de Dominique Morvant pour l'inauguration de sa permanence de campagne, le 29 novembre 2013.

Réaliser cette union n'a pas été facile, mais nous avons réussi à nous rencontrer et à nous retrouver a expliqué Dominique Morvant en remerciant François Drageon, président départemental l'UDI, nouveau parti fondé par Jean-Louis Borloo au printemps 2013 et Julien Janvier, jeune chef de file de cette formation pour les municipales à La Rochelle. Elle a également salué la présence au sein de ce collectif de quelques ex-Modem parmi lesquels Bruno Léal, élu municipal. Expliquant ne pas renier son étiquette politique, ni sa carte UMP, Dominique Morvant dit s'inscrire dans une démarche, avant tout non-sectaire ainsi que d'ouverture à la "société civile". Elle annonce que sa liste, dont les premiers visages seront présentés le 14 décembre 2014, sera formée pour moitié environ de personnes qui ne revendiquent aucune étiquette politique.

Déjà candidate à la mairie de La Rochelle en 2008, conseillère générale sortante, elle avait perdu son canton en 2011 face à la socialiste Patricia Friou. Elle estime que ses défaites passées l'ont renforcées. Si elle a un temps hésité, elle revient dit-elle avec la pêche en se positionnant comme le chef de file à la tête d'une équipe qu'elle qualifie d'excellente et avec un projet construit collectivement.

Une opportunité pour conquérir La Rochelle ?
Bien entendu, même unie et ouverte, la liste de droite et centriste sait que c'est un challenge difficile à relever. La Rochelle est un bastion de la gauche de très longue date. Michel Crépeau, malgré sa défaite aux législatives de 1993 face à Jean-Louis Léonard avait renouvelé son mandat dès le premier tour à 58% en 1995. De même, il n'a fallu qu'un dimanche à Maxime Bono pour remporter l'élection à 67,35 % en 2001. Puis à 58,93% en 2008, avec une abstention de 46%, alors que Dominique Morvant pour l'UMP avait réuni 24,51% des suffrages et Marie-Laure Tissandier, ex-Modem 7,21% soit un score cumulé de 31,71%.

En 2014, pour la première fois depuis plus de 40 ans, le maire sortant ne se représente pas à La Rochelle
En 2001, Maxime Bono avait déjà pris, en cours de mandat, la succession de Michel Crépeau après sa disparition brutale en 1999. Le scénario est donc inédit et marque la fin d'un très long cycle politique. Dominique Morvant qui affirme être entourée par une équipe exceptionnelle et très soudée sait que, même si elle est étroite, il y une "fenêtre de tir".

Quel que soit le candidat, l'une des clés du scrutin sera sa capacité à incarner un nouvel élan pour La Rochelle alors que se referme un très long cycle politique.
Pour Dominique Morvant, Anne-Laure Jaumouillié et Jean-François Fountaine qui ont disputé la primaire citoyenne organisée par le P.S, tous les deux issus de la majorité municipale actuelle, s'inscrivent dans la continuité de l'équipe de gauche dirigée par Michel Crépeau, puis par Maxime Bono. C'est effectivement plus du côté du mode de gouvernance, de la façon de faire de la politique, que ces deux candidats marquent leurs différences que sur les grandes orientations définies sous la mandature qui s'achève.

En 2014 à La Rochelle, une alliance droite-centriste pourrait, au-delà des questions d'appartenance à un parti politique, capitaliser sur l'aspiration au changement. Cette idée semble commencer à faire son chemin et pas forcément uniquement chez des électeurs qui votent traditionnellement à droite. Elle pourrait être accentuée par un phénomène de rejet face au second duel à gauche qui se profile. En dénonçant un "système Bono" dont on peut estimer qu'il a longtemps fait partie, et en jetant par ses accusions d'irrégularités, le discrédit sur l'ensemble de la gauche, Jean-François Fountaine peut faire le jeu de l'opposition. Sa position rendra sûrement plus difficile la campagne d'Anne-Laure Jaumouillié. Mais il devrait se méfier d'un possible effet boomerang négatif sur sa candidature dissidente qui ne fera pas l'économie d'une suspicion de revanche.

La droite mise sur le collectif et la proximité pour convaincre
Dominique Morvant a préféré, dit-elle, laisser passer le temps de la campagne de la primaire socialiste pour débuter la sienne le week-end des 30 novembre et 1er décembre 2014. Avec son équipe, elle occupe le terrain les marchés avec ses tracts, sur les panneaux d'affichage et dans le cadre d'une première série de réunions d'appartement.
Dès le début du mois de janvier 2014 se tiendront les premières réunions publiques précédées d'une demi-heure de rencontre plus informelle et privilégiée avec la candidate tête de liste. Les rendez-vous : mardi 7 janvier à Laleu, 26 rue de la Muse à 19h30 et 20h ; mercredi 8, salle Emile Combes à La Genette à 18h30 et 19h ; vendredi 10 janvier, salle Basse à Saint Eloi à 18h30 et 19h.

Le projet
Dominique Morvant qui ne veut pas être élue par défaut ou sur un phénomène de rejet défendra son projet plus en détail en début d'année 2014.
Faire baisser les impôts, renforcer le sécurité, revoir la politique des transports publics et le plan de circulation : parmi ceux résumés très brièvement sur le premier document de campagne, ces trois axes lui permettront à la fois de faire le bilan des précédentes mandatures et de se démarquer. Les autres : emploi, logement, action sociale et développement durable figurent au rang de priorités pour les candidats de toutes les sensibilités politiques. En la matière, ce sont les orientations, les leviers de développement et d'amélioration qui distingueront les différents projets.

Dominique Bussereau a des ambitions pour la droite dans le département
Le soutien affiché de la droite départementale à la candidate rochelaise est sûrement plus solide que lors des législatives de 2012. A l'époque, faire tomber Ségolène Royal permettait aussi de fragiliser la présidente de la Région, objet de convoitise pour 2016. En attendant, l'objectif est de gagner des positions dans tout le département. Même difficiles à atteindre, la Ville de La Rochelle ou au moins la présidence de son agglomération sont des cibles privilégiées.

A ses côtés lors de l'inauguration de sa permanence de campagne, Dominique Bussereau, président du Conseil général de la Charente-Maritime et patron de la fédération départementale de l'UMP a rappelé qu'il partageait avec Madame Morvant, un prénom, un parcours politique depuis leur rencontre lors de la campagne présidentielle de Giscard d'Estaing en 1974 mais surtout des objectifs de conquête pour 2014. Celle de La Rochelle permettrait de conforter et de renforcer le statut de leader d'une ville qui est géographiquement très éloignée des communes les plus au sud du département. En ligne de mire également, la présidence de la Communauté d'Agglomération de La Rochelle pour laquelle le nom de Jean-Louis Léonard, maire de Châtelaillon-Plage qui brigue un nouveau mandat est souvent cité.

Dans le département, Dominique Bussereau a aussi des ambitions politiques pour pour Rochefort, Saintes et Marans. Il a également précisé qu'il regardait avec gourmandise, Marennes, la commune dont Mickaël Vallet, jeune secrétaire fédéral du P.S et chef de file de l'opposition P.S et apparentés au Conseil Général, est le maire. C'est Gilles Saunier qui est le candidat investit par l'UMP pour tenter de le mettre en difficulté.


A lire aussi

UDI : François Drageon élu président départemental du nouveau parti du centre droit, juin 2013.

La Rochelle - Municipales 2014 : dans le cadre de la campagne pour la primaire organisée par le P.S, nous avions questionné Anne-Laure Jaumouillié et Jean-François Fountaine sur les services publics, l'eau et le transport. Nous poserons prochainement les mêmes questions à tous les candidats.





image décorative envoyer cet article par email image décorative retour page précédente image décorative

accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire