à la une à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  à la une [ Art contemporain ] Grande exposition à La Rochelle : rétrospective Jan Voss à l'Espace Encan jusqu'au 23 août 2015 ! La Rochelle à la une index La Rochelle le fil d'info RSS de à la une La Rochelle fil d'info RSS de à la une 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

Photo  de © photo ubacto : Jan Voss, exposition La Rochelle été 2015 [ Art contemporain ] Grande exposition à La Rochelle : rétrospective Jan Voss à l'Espace Encan jusqu'au 23 août 2015 !
publié Lun, 10 Aut 2015 par N.M - ubacto.com - image © photo ubacto : Jan Voss, exposition La Rochelle été 2015
Destination art contemporain : "Toutes voiles dehors" : s'il ne fallait qu'une seule bonne raison pour passer un week-end ou quelques jours cet été à La Rochelle, ce serait celle-là, l'exceptionnelle rétrospective de l'oeuvre de Jan Voss proposée jusqu'au 23 août 2015 à l'Espace Encan. Situé au centre-ville, coté vieux port le long du bassin des chalutiers, le site est géré par La Rochelle Événements qui, au-delà de son expertise en matière d'organisation et d'accueil de congrès ou autres rendez-vous nationaux et internationaux, transforme ponctuellement sa grande halle de 3000 m2 en lieu d'expression artistique.

D'une part lors de la biennale Arts Atlantic, un salon qui se tient toutes les années impaires aux premiers jours de l'hiver, la prochaine les 20, 21 et 23 novembre 2015. Par ailleurs, en immense galerie d'art éphémère, le temps d'accrochages le plus souvent inédits, depuis sa première grande exposition estivale en 2004 autour de l'oeuvre de Richard Texier. En 2006, l'Espace Encan accueillait une thématique autour de "Don Quichotte" composée par le collectionneur Gilbert Ganivenq avec la complicité de son galeriste Yves Faurie.

Après une pause, en 2010, la directrice du centre des congrès, Nathalie Durand-Deshayes marquait une nouvelle étape avec les impressionnants "Parcours éphémères" et rétrospectifs réunissant près de 500 pièces de l'oeuvre engagée d'Ernest Pignon Ernest. En 2012, le public avait eu le plaisir de découvrir "Hervé Di Rosa, grand format", une présentation unique des oeuvres de très grandes dimensions du fer de lance de la "Figuration libre" en France.

À l'exception de celle sur la figure de "Don Quichotte", le dénominateur commun des grandes expositions de l'Espace Encan à la Rochelle est la rencontre entre Nathalie Durand-Deshayes et Henri Jobbé-Duval, déjà commissaire de l'exposition Texier. Passionné et expert reconnu, son nom est associé aussi bien à la FIAC qu'au salon Art Paris dont il a a été le commissaire général. En 2015 pour La Rochelle, Henri Jobbé-Duval est allé explorer l'atelier de Jan Voss, redécouvrant des toiles jamais ou rarement exposées pour composer "Toutes voiles dehors". La grande halle de l'Encan avec sa luminosité et sa belle hauteur sous plafond offre un cadre rêvé pour les oeuvres expressives, graphiques, souvent colorées de cet artiste allemand arrivé à Paris au tout début des années soixante. De grand format, elles sont présentées à hauteur des yeux des enfants qui n'ont pas à lever le regard pour "entrer" dans l'espace de la toile.

Si Jan Voss est associé au courant de la "figuration narrative", l'artiste né en 1936 confiait lors de la visite inaugurale à La Rochelle qu'il n'a jamais vraiment raconté d'histoires. Il laisse au public, si son travail titille leur imaginaire, le soin, s'il en a le désir, de les imaginer.

Jan Voss est surtout farouchement indépendant et libre. Il ne se complait jamais dans une "manière", bousculant ses propres codes très régulièrement pour éviter de sombrer dans l'ennui. Cette capacité à toujours se réinventer sans pour autant se renier ou se trahir est sûrement le secret de l'éternelle jeunesse de cet homme sensible qui ne se prend pas au sérieux. C'est aussi ce qui est le plus remarquable dans son oeuvre. En évitant de s'ennuyer, il ne lasse jamais le public. Pourtant, même sans être un expert en art contemporain, il est inutile de regarder en bas, à droite du tableau, pour percevoir sa signature qui s'exprime pleinement dans cette écriture singulière qu'il a forgé au fil du temps.

L'exposition de La Rochelle débute avec une pièce choisie par le commissaire d'exposition, Henri Jobbé-Duval, qui pourrait être une "grille de lecture" de l'oeuvre de Jan Voss, faite de figures et de signes que le visiteur va, s'il est attentif, retrouver le long d'un parcours plus chronologique. Avec cet "abécédaire" résolument pictural, l'artiste compose ses partitions sur des supports très différents : dessins, toiles, tableaux en relief, sculptures, gravures... Il est peintre, bricoleur, sculpteur, auteur et aussi musicien, chef d'orchestre convoquant des tonalités, des couleurs quasi musicales, des envolées poétiques, des morceaux de bravoure aux accents symphoniques. Jan Voss chamboule avec malice les codes de l'abstraction et de la figuration.

Le langage est intimement lié à l'oeuvre de Jan Voss. Devant le panneau qui ouvre l'exposition qui lui est consacrée à La Rochelle et qui explique qu'il "travaille entre Paris et Berlin", il s'amuse rappelant qu'en allemand, sa langue natale, cette expression ne veut rien dire. En la lisant, dit-il, je me suis imaginé, peignant quelque part en suspension entre deux pays, comme dans un avion. Comme un écho, en fin de parcours, juste avant la sortie, le visiteur découvre que l'artiste a ponctué avec humour l'espace de ses toiles les plus récentes de quelques mots en anglais, pour une fois bien réels.

Apaisé et apaisant, à la fois sage et espiègle, Jan Voss raconte l'histoire de ses premières oeuvres parisiennes faites d'une juxtaposition de scènes plus imaginées que réellement vécues composées avec des personnages croqués d'un geste vif et acéré. Il les inscrits dans l'espace à la façon des cases des bandes dessinées ou même des romans photos avec des légendes qui simulent l'écriture. Arrivé à Paris le 1er mai 1960 après ses études à l'école des Beaux-Arts de Munich, forcément fauché, il explique qu'il peignait alors sur du "papier cristal" que lui procurait une fleuriste. L'encre glissait sur la surface de ces feuilles qu'il encollait ensuite sur du papier gouaché.

Plus loin, quand on le questionne sur les façons très différentes dont il a traité la ligne d'une toile à l'autre pourtant peintes presque à la même période, il explique que c'est l'outil, ici un feutre-pinceau très précis qui a guidé sa facture, l'invitant à expérimenter un autre geste.

N'essayez pas de trouver auprès de Jan Voss une réponse quand vous semblez percevoir telle ou telle influence. Comme pour le sens de ses "narrations", il vous laissera maître de vos supputations. Tout au plus, il rappelera qu'il a d'abord été un peintre abstrait avant de figurer avec ses "pictogrammes" des silhouettes, des objets ou des situations.

Jan Voss enfin est un artiste qui semble avoir une rare aptitude au bonheur qu'il exprime avec force et générosité dans toute son oeuvre. Loin de la difficulté d'être qui inspire de nombreux artistes, la puissance évocatrice des créations de Voss se nourrit d'un optimisme déroutant qui défie le temps et l'espace.

Jan Voss - "Toutes voiles dehors" : rétrospective 1960-2015 en 70 oeuvres jusqu'au 23 août 2015 à l'Espace Encan, quai Louis Prunier à La Rochelle entre l'Aquarium et le Musée Maritime, le long du bassin des chalutiers.
Infos pratiques : de 4 à 6 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h30. Fermé lundi toute la journée et samedi matin. Visites commentées avec un guide formé par l'artiste, participation 10 € : les mardis et dimanches de 11h à 12h, sur réservation directement à l'Espace Encan ou à l'Office de Tourisme au 05 46 41 14 68. Tiré à part : édition limitée de "Jan Voss", monographie d'Anne Tronche, éditions Haza 2015.
Ailleurs : oeuvres récentes au C.A.P, Centre d'arts plastiques de Royan jusqu'au 4 octobre 2015. "Traverser", peintures, reliefs, sculptures et céramiques à la Chapelle Saint-Sauveur de Saint-Malo jusqu'au 11 octobre 2015. À suivre avec une exposition d'oeuvres récentes cet hiver, du 26 novembre 2015 au 16 janvier 2016 à la Galerie Lelong à Paris qui représente l'artiste en France.



en images : photos Flyers


image décorative envoyer cet article par email image décorative retour page précédente image décorative

accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire