à la une à La Rochelle avec ubacto La Rochelle
 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire 

[ les adresses ] La Rochelle et sa région
  à la une [ cinéma 1er-10/07 ] Festival international du film de La Rochelle : 44ème ! Du 1er au 10 juillet 2016 La Rochelle à la une index La Rochelle le fil d'info RSS de à la une La Rochelle fil d'info RSS de à la une 

La Rochelle - Charente-Maritime

Suivre LeFlux, l'actualité à la une et sur Twitter @LaRochelleNews !

Éditeur de ubacto.com

[ cinéma 1er-10/07 ] Festival international du film de La Rochelle : 44ème ! Du 1er au 10 juillet 2016

Photo  de © Affiche 2016 : Stanislas Bouvier pour le Festival du film de La Rochelle [ cinéma 1er-10/07 ] Festival international du film de La Rochelle : 44ème ! Du 1er au 10 juillet 2016
publié par N.M - ubacto.com - image © Affiche 2016 : Stanislas Bouvier pour le Festival du film de La Rochelle
Comme chaque année depuis 1973, La Rochelle fait son cinéma, passionnément, en présence de nombreux réalisateurs, comédiens et actrices et toujours sans compétition, en ouverture de la saison estivale ! Le succès est chaque été au rendez-vous, pourtant, malgré ses 85 283 entrées en 2015, soit le record de fréquentation depuis sa création, le Festival international du film a du composer avec un budget en baisse de 7%. Du coup, il renonce à l'édition de son quotidien "papier" gratuit et pour la première fois proposera trois hommages contre quatre habituellement. Pour supporter le coût des mesures de sécurité renforcées imposées par l'état d'urgence, certains tarifs pleins ont été très légèrement augmentés, à contrecoeur, explique l'organisation mais sans toucher aux tarifs réduits. De la soirée d'ouverture du vendredi 1er juillet à celle de clôture, dimanche 10 juillet, le "fiflr", Festival international du film de La Rochelle a rendez-vous avec tous les publics. Diversité, qualité, découvertes, convivialité, rencontres et échanges, la programmation toujours très éclectique séduit les cinéphiles les plus exigeants comme les curieux venus presque par hasard. Pendant dix jours, ils explorent les époques et les genres avec plus de 200 oeuvres proposées dans différents lieux, des salles du Dragon CGR côté vieux port à d'autres plus intimes ou plus insolites, cachées au centre-ville et, bien entendu, à La Coursive, véritable quartier général du festival. Au programme...

La sélection internationale "Ici et ailleurs" qui propose de découvrir 44 films récents du monde entier, inédits ou en avant-première.
D'hier à aujourd'hui : une leçon d'histoire du cinéma racontée cette année en 13 films rares, restaurés ou réédités. À retenir : "Léo de 5 à 7" de 1961 qui sera présenté par sa réalisatrice Agnès Varda et avec Michel Legrand au piano, dimanche 3 juillet à 17h15 ! Temps fort également avec "Masculin féminin", film-culte de 1966 de Jean-Luc Godard, présenté par Chantal Goya.

L'invitation à la découverte 2016 fait cruellement écho à l'actualité et au drame que vient de vivre la Turquie. Elle s'intéresse au cinéma de Yesim Ustaoglu, née en 1960, ainsi qu'à d'autres femmes cinéastes turques dont les oeuvres explorent la scène intime et familiale de leur pays, révélant ainsi ses contradictions et ses conflits.

Un focus sur le documentaire animé, un genre qui était aussi à l'affiche, début juin, du "Grand Écran" de Sunny Side of The Docs. Anca Damian, réalisatrice roumaine surdouée viendra notamment présenter "La Montagne magique" de 2015 et "Le voyage de Monsieur Crulic". Cette sélection de 9 films permettra également de voir et revoir "Valse avec Bachir", "Persepolis" ou "L'image manquante".

Trois beaux hommages !
À Barbet Schooeder avec 14 films du cinéaste d'origine Suisse né à Téhéran, il a tourné ses films aux quatre coins de la planète avec des acteurs et actrices très différents, de Bulle Ogier qui est également son épouse à l'avocat controversé Jacques Vergès en passant par Idi Amin Dada et Michael Keaton...
À Frederick Wiseman, grand documentariste américain né en 1930 qui viendra lui-même présenter les films documentaires fascinants qu'il a réalisés sur l'Université de Berkeley, Central Park, la Comédie française, l'Opéra de Paris ou la National Gallery...
À Alain Guiraudie avec l'ensemble de son oeuvre depuis l'an 2000, en sept films et en avant-première pour le dernier "Rester vertical" qui était en compétition officielle à Cannes en 2016. Figure à part du cinéma français, ses films rares et drôles sont audacieux, réjouissants, libérateurs et généreux.

Trois rétrospectives : (re)voir toute l'oeuvre du cinéaste danois Carl T. Dreyer entre "Vampyr" et "La Passion de Jeanne d'Arc" en version ciné-concert à l'église Saint-Sauveur, ses films muets qui seront accompagnés au piano et le début du cinéma parlant. Dans le rétroviseur également, la trop courte et fulgurante carrière de Jean Vigo, génial cinéaste éphémère des années 1930 ainsi qu'à son compositeur, Maurice Jaubert qui répondait avec des mélodies à la poésie de son cinéma. On (re)verra aussi le comédien italien Alberto Sordi dans quinze films. Merveilleux interprète de Fellini, Risi, Monicelli, Comencini ou Scola, il a incarné tout au long de sa carrière des héros veules et sympathiques, lâches et hilarants.

En avant-première, des restaurations récentes de films marquants comme "Masculin, Féminin" de Jean-Luc Godard ou "Mémoires du sous-développement", un trésor cubain signé Tomás Gutiérrez Alea. Et aussi : des courts-métrages réalisés par des étudiants ; le "Retour de flamme", une leçon de musique autour de Maurice Jauber, des concerts...

Une programmation jeune public à la façon d'un petit festival pour enfants avec trois séances par jour, des films d'animation tchèques pour les plus petits et de grands classiques pour comme "Les Aventures de Pinocchio" de Luigi Comencini dans une version récemment restaurée pour les plus grands.

La nuit presque blanche est comme l'an dernier déjà un peu écourté avec, la veille de la clôture, samedi 9 juillet, trois films à La Coursive de 20h à 2h du matin, mais sans se prolonger jusqu'à l'aube et l'ex petit-déjeuner sur le vieux port. Elle est consacrée aux planètes interdites en mode science-fiction entre aventures et frissons.

Fiflr pratique : les festivaliers les plus expérimentés sont passés maîtres dans l'art de décrypter les grilles horaires, les distances et la durée des files d'attente pour composer leur feuille de route quotidienne. Ces cinéphages optent le plus souvent pour la carte d'accès permanente. D'autres, se laisse guider par leur intuition, les rencontres avec les réalisateurs et les acteurs et parfois la météo ! Ils choisissent un abonnement aussi bien que le ticket à la séance. Vous pouvez préparer votre programme du jour avec les PDF à télécharger sur le site du festival ou bien courir chercher l'indispensable grille "papier" à La Coursive.

La Rochelle et sa région : vivez et consommez local !
Le flux et ses thématiques ! Tendances et shopping. Loisirs, sorties, concerts, spectacles et plus dans l'agenda. Tourisme, vacances, week-end et hôtels à la Rochelle. (fils d'infos partenaires & annonceurs ; et rédaction ubacto).

En ce moment également à La Rochelle : concerts, fêtes, expos et autre rendez-vous à l'affiche, à suivre via le fil d'info agenda.




en images : photos Flyers


image décorative envoyer cet article par email image décorative retour page précédente image décorative

accés à la recherche affinée
  leflux : fil d'info multi-réseaux (diffusez facilement partout...) Solylend : MOON, UN KIT SOLAIRE CONNECTÉ ET INNOVANT... Agence de création de sites web et mobiles...[ Agence web La Rochelle ]
Rendez-vous culturels ! retrouvez-vous entre amis, envoyez un flyer personnalisŽ ! allez dans la galerie des flyers ...
[ rendez-vous entre amis... ]

 l'actualité   info conso   en promo   les adresses   la boutique   s'inscrire